Offre du jour

Comment assembler des morceaux de bois ?

Assemblage bois esthétique en menuiserie par queue d'aronde

Comment fabriquer des objets en bois ?

Voici les principales techniques traditionnelles d’assemblage des pièces de bois

On pense souvent aux clous et aux vis mais Il existe une grande diversité de techniques pour assembler des morceaux de bois. Elles sont plus ou moins faciles à réaliser, certaines plus nobles que d'autres, pour façonner et réunir les pièces de bois. Certaines demanderont des outils simples, d’autres des machines. Dans tous les cas, il faut une réflexion préalable et un bon tour de main pour réussir angles, chants, abouts… 

Les assemblages de pièces de bois, au contraire de la colle et des clous, permettent d'obtenir une esthétique parfaite, jusqu'à réussir à cacher le mode d'assemblage. C'est l'ébénisterie. La menuiserie ou les charpentiers cherchent davantage la solidités des assemblages de bois.

Quelques conseils et techniques d' ébénisterie, de menuiserie et de charpente

Menuiserie bois : tenon mortaise, queue d'aronde, comment assembler deux planches de bois ?

Depuis des siècles, les ébénistes, les couvreurs, les charpentiers, les artisans se sont attachés à imaginer les assemblages de leurs ouvrages en bois. Solides et résitants n'étant pas toujours synonyme de facile. Certaines techniques sont d’ailleurs à la portée des bricoleurs en herbe. 
Il faut néanmoins respecter certaines étapes : 
1. Réfléchir

2. Tracer 

3. Scier. 

4. Entailler.

5. Ajuster 

6. Encoller et Emboîter.

7. Fortifier si besoin

8. Serrer.

Façonner deux pièces identiques afin de les emboîter parfaitement, en n’utilisant que des pièces de bois, peut paraître complexe. Cela donne de beaux résultats et les assemblages en bois sont également plus résistants. C'est même parfois de l'art

Pour se lancer, il est nécessaire d’être précis, rigoureux et de disposer des bons outils. Toutes les encoches se font en effet à la main, à l'aide d'un ciseau à bois ou d'une scie, mécaniquement ou avec outil électrique spécifique : mortaiseuse, défonceuse, perceuse, tenonneuse, scie circulaire, rabot, ponçeuse ... 

Pour réaliser un bon travail, il faut donc disposer d'un bon matériel et d’un minimum de savoir-faire acquis au fil du temps.
Les assemblages par tourillon ou par lamelle sont simples à réaliser pour commencer. Mais ils ne sont pas parmi les assemblages les plus solides. Pensez à bien équilibrer la taille de chaque pièce de bois car la résistance de l'assemblage est toujours égale à la résistance de la plus petite pièce de bois.

Commencer par vous exercer sur des petites pièces de bois avec peu de contraintes et de travail / force opposés. Par exemple des petites meubles en bois. Ensuite, avec l'expérience des assemblages en bois, vous pourrez faire des tenons, des mortaises ou des queues droites qui demandent plus de dextérité. Pour travailler la charpente en bois où le travail du poids et les forces contraires sont importantes.

La base : réfléchissez bien et soignez les tracés de votre projet. De la précison du tracé, dépend la qualité de l'assemblage.

assemblage mi-bois en queue droite ou en angleAssemblage mi-bois droit, en intermédiaire ou en angle

assemblage de bois par enture droite menuiserie

assemblage bois rainure languette bouvetage

assemblage bois tenon mortaise droit angle ébénisterie

assemblage en bois par rainure lamelle tourillon menuiserie