Avis clients    4,5 / 5

Voir tous les avis

Offre du jour

Quels sont les types de bois ? Comment choisir son bois ?

Quels sont les types de bois ? Comment choisir son bois ?

De :     Whole Wood     juil. 14, 2022     Techniques du bois     0 Comments

Quels sont les types de bois ?

Face à une variété immense, il existe naturellement plusieurs types de classement des essences de bois, selon des critères différents. En voici quelques-uns.

Classement du bois selon la dureté

Voici le classement des essences de bois selon leur densité et donc leur dureté (dureté Monnin avec 10/12% d'humidité). Les  bois sont classés de A à D, du plus léger au plus dur : 

Classe A bois : peuplier, sapin, pin sylvestre, aulne. 

Classe B bois : bouleau, teck, merisier, pin maritime, châtaigner, mélèze, noyer. 

Classe C bois : chêne, frêne, orme, moabi, charme, eucalyptus, acacia

Classe D bois : wengé, palissandre, merbau, acacia foncé, azobe

Classement du bois selon le type arbre / origine

Il existe une autre grande classification des bois par type d'arbres :

- bois feuillus : Les plus répandus des arbres feuillus en Europe sont le chêne et le hêtre. Ils forment le plus gros contingent. Mais il y a aussi d'autres arbres comme l'érable, le frêne, le charme ou le châtaignier. Ces bois feuillus sont plutôt durs (mi-durs à durs), durables dans le temps et durable écologiquement et avec des esthétiques différentes qui font leur attrait et leur singularité. La résistance à l'humidité et aux insectes est diverse, mais elle conditionne souvent l'utilisation du bois. Les bois feuillus peuvent être de couleur plus ou moins claire (chêne plus foncé tire vers brun, le hêtre de blanc crème à jaune clair...).

bois feuillus grains fibres bois massif

- bois résineux : Les arbres résineux regroupent les arbres au feuillage persistant comme le pin, le sapin, le mélèze ou l’épicéa. Ils sont aussi très répandus en Europe et économiques. Les essences de résineux sont des bois d’une dureté tendre à mi-dure, plutôt utilisés en construction et souvent moins robustes et durables.

bois résineux grains fibres bois massif

- bois exotiques : Par opposition aux bois feuillus et aux bois résineux, les bois exotiques ne sont pas présents dans l'hémisphère nord. Les arbres aux bois exotiques sont donc importés en Europe. L'importation de l'acajou en Europe commence au 18ème siècle. Depuis, les bois exotiques sont de plus en plus nombreux : ipé, teck, jatoba, wengé, padouk ou itauba, cumaru, etc. De classe plus élevé, ils sont plus résistants à l'humidité et plus denses. Les couleurs des bois exotiques sont aussi plus foncées tirent vers le rouge jusqu'au noir.

Classement du bois selon l'utilisation / emploi

Les classes d’emploi ou d'utilisation d’un bois sont fixées par la norme NF EN 335-1 à 3, selon la résistance à l’humidité.

Il y a 5 catégories. Chaque classe détermine un degré de résistance soit naturellement, soit par traitement comme l'autoclave. Ce classement officiel ne concerne que le cœur du bois : le duramen. L’aubier (partie vivante, plus jeune et blanchâtre) est par définition non durable.

Classe 1 bois : Cette classe concerne les bois secs, utilisés à l’intérieur, avec un taux d’humidité inférieur à 20 %, pour la menuiserie intérieure et hors humidité.

Classe 2 bois : La classe 2 définit les bois secs pouvant être occasionnellement en contact avec un taux d’humidité supérieur à 20%, comme les ossatures et charpentes.

Classe 3 bois : Cette classe regroupe les bois pouvant être en contact fréquent avec l’humidité, même au-delà de 20%. Ce classe de bois concerne surtout le bardage extérieur.

Classe 4 bois : Les bois de la classe 4 sont des essences qui ne craignent pas le contact avec l’eau douce. Ce sont des bois stabilisés et imputrescibles.

Classe 5 : La classe 5 regroupe les bois susceptibles d’être en contact permanent avec l’eau salée, des bois extrêmement durables.

Le bois noble, c'est quoi ?

L'appellation populaire "bois noble" ne réponse sur aucune norme. C'est un terme subjectif. Le bois noble veut donc tout et rien dire.

Le bois noble fait surtout référence à des perceptions pour des bois plus rares et plus chers comme l'acajou de Cuba, l'ébène, le bois de loupe, etc. En soit, tous les bois sont nobles. Ils sont surtout plus ou moins courant et plus ou moins bon marché.

Le bois noble fait aussi référence à de bois 100% massif, contrairement à du bois usiné ou bois d'ingénierie, faits pour obtenir de bons rendements, des bonnes propriétés ou de bons prix.

Classement du bois selon l'usinage :

sens fibres bois massif bois fil bois bout

Bois massif : Le bois massif est scié à partir d'un tronc, directement en une seule étape et sans autre usinage en dehors de la finition. Le traitement et l'entretien du bois massif est important car le bois est "vivant" et peut bouger. 

Pour reconnaître du bois massif, il vous suffit d’observer le fil du bois. Si la fibre garde une continuité logique et ce, même dans les angles et sur les côtés du bois, vous êtes bien face à une pièce en bois massif (sinon il s'agit de placage de bois ou d'autres usinages). Sur un angle tri-dimensionnel, vous devriez observer le bois de bout et le bois de fil.

En général, si le bois est parfaitement régulier en terme de couleur, de fibres, de noeux et d'aspect, ce n'est pas du bois massif. En effet le bois naturel est par principe imparfait : plus épais, plus “brut” et même un peu grossier.

Bois massif lamellé - collé : Pour réaliser des pièces en bois de grandes tailles en bois massif, il faudrait des arbres très vieux, rares et coûteux. Une technique industrielle permet de réaliser les planches et les grand format en bois massif à partir de plusieurs morceaux assemblés. Le collage de plusieurs lamelles en bois aux fils optimisés permet aussi l'amélioration de la résistance mécanique et la stabilité dans le temps par rapport à une pièce de bois massif. Le bois massif lamellé-collé est pour ainsi dire la première étape du placage du bois.

Bois de placage :  Le placage du bois consiste à prendre une fine couche de bois tranchée dans un tronc et à l'appliquer sur un autre support à base de fibres de bois souvent. Cette technique d'usinage permet d'optimiser au maximum le tronc, de diminuer les coûts et d'une certaines manières de stabiliser le bois. L'esthétique du placage du bois est également très bien maitrisée. Les techniques de jointage pour la placage du bois sont nombreuses avec autant de rendus stylistiques différents : glissé, retourné, retourné-glissé, mismatch, miroir... 

reconnaitre bois stratifié bois fil bois bout

Autres usinage du bois : Il est impossible de lister toutes les méthodes de travail du bois, tellement les utilisations des fibres de bois sont optimisés mais on peut aussi citer le MDF, le contreplaqué, le stratifié, le multiplex, l' OSB, le mélaminé, etc. Ci-dessous, un coup d'œil rapide permet de reconnaitre une planche de bois stratifiée.

Les différentes coupes des grumes ou billes de bois :

Selon l'utilisation, la qualité et le type de bois, les machines ou les objectifs, le sciage des grumes peut emprunter différentes techniques :

en plot, sur dosse, moreau, hollandais, mailles, cantibey, colonial, déroulage, tranchage ...

techniques sciages grumes planches bois troncs

Les organismes professionnels :

Il existe de nombreux syndicats professionnels dans le secteur des forêts et de l'industrie du bois comme la fédération nationale du bois.

 

En conclusion, pour bien choisir son bois, il faut avant tout connaître ses objectifs et ses contraintes. En fonction de cela, avec de bonnes informations, vous pouvez choisir de façon éclairée.

Cela dit, dans la majorité des cas, des professionnels du bois aurons fait le choix pour vous quand vous achetez des objets ou des meubles en bois.